Marie Amberg à Grenoble 06 76 22 02 46        

 

C’est suite à la demande d’un ami guitariste grand amateur du son du sitar Indien, que j’ai réalisé ce combiné de guitare et de sitar.
Au toucher il s’agit d’une guitare, accordée en open de ré (DADGAD). En observant la tête, on réalise que 6 autres cordes passent à l’intérieur du manche et sont attachées sur un deuxième chevalet, en vis-à-vis du premier, à l’intérieur de la table d’harmonie.
Sa caractéristique : les cordes reposent non pas sur un simple sillet, mais sur un « jawari » le fameux sillet Indien bombé qu’on retrouve sur les sitars et qui génère l’effet « buzz » tant désiré.
J’ai un intérêt particulier à conserver une forme de guitare conventionnelle, offrant un confort de jeu conventionnel avec une sonorité occidentale. Les cordes dans le manche se mettent à vibrer par sympathie lorsque la guitare est jouée, en offrant des bourdons sur les notes choisies lors de leur accord. Ces cordes sont accessibles par une trappe située dans le dos et ne sont pas destinées à être grattées.
La sensation d’ensemble résulte d’un subtil mariage entre le jeu de la guitare en open de ré et les bourdons typés « sitar » qui ressortent d’autant plus que l’attaque est vive sur les notes d’accord choisies.

 

 

 

 

 

 

 

Sympitar

Ce mot est le terme utilisé par Fred Carlson, un luthier américain qui m'a inspirée. Il fabrique ces instruments hybrides depuis 25 ans, soit depuis l'année de ma naissance !

 

voir :

http://www.beyondthetrees.com

                

Marie Amberg
Luthière